1711 - A l'aube des Lumières, le Luxembourg est duché des pays-Bas autrichiens
1715 - Mort de Louis XIV, Louis XV, 5 ans, Roi de France, Philippe d'Orléans Régent
1721 - signature de la triple Alliance : France, Angleterre, Espagne
1725 - Alliance de l'Espagne et de l'Autriche contre la France, l'Angleterre et les Pays-Bas
1789 - Luxembourg à la France
1815 - Séparation du Luxembourg et de la France (partielle)
1839 - Le Luxembourg partitionné, une grande partie à la Belgique
1842 - Zolverein, union de l'Empire Prussien


Au XVIIIème siècle la situation prospère de la région attire des nouveaux arrivants comme l’indique les actes de naissances de leur descendance. Ils logent à Robelmont proche des forges et sont des dizaines à s’installer.

De ce métier de la forge, les compétences s’apprennent sur le tas, il faut des années avant que le jeune manouvrier se voit confier les outils de l’art de la fonte. Les documents ne sont pas tous épluchés et je suis certaine d’en trouver encore dans le futur, voici déjà une belle fourchette.

Les HABRAN , une dynastie de forgerons

À Robelmont, la famille la plus spectaculaire et celle qui m’a inspirée ces articles est celle des HABRAN. Ils sont mes ancêtres et reconnaissables à l’astérisque collée à leur nom, si vous lisez les prénoms vous observerez combien ils sont répétitifs. Ces HABRAN s’unissent à des forgerons et on les rencontre partout, les unions apportent des alliés de la même compétence. Je m’arrêterais uniquement sur les gens de fer dont il est précisé qu’ils sont forgerons, ils sont mis en couleurs cependant, ne sont pas notés les manouvriers qui peuvent avoir travaillés aux forges, dans les bois comme sur les terres.

Génération 1

Thomas HABRAN * le premier est l’aïeul de plus de 51 forgerons rien que pour Robelmont sur une période entre 1700 et 1830. Il est le parent (père ou oncle) de 2 HABRAN, Jacques * et Thomas 2 *, qui sont nos ancêtres. Il s’est uni à Marguerite FAYET sans que l’on ne sache ni où ni quand. Les registres de cet endroit avant 1718 sont malheureusement défaillants. Cette liste n’est pas exhaustive, il reste d’autres pistes à explorer, il faut juste laisser du temps au temps.

Génération 2 :

Le premier fils est Thomas 2 * (~1670-1717) uni à Anne DARGENT *, on ne connaît pas sa profession mais certains de ses fils sont forgerons

  • Génération 3 : les 8 enfants de Thomas 2* naîtront entre 1690 et 1720 : Nicolas* et Jacques seront forgerons, maîtres-affineurs, nous ne connaissons pas la profession de ses 2 autres fils Louis et Thomas 3 *, ni celles de ses gendres.
    • Génération 4 : Louis eut 4 enfants, on ignore si les garçons ont continué dans cette voie. Nicolas devint charbonnier en partant sur la commune de Ethe, Jeanne Joseph épousa Jean Baptiste OTHELET un forgeron, le couple eut 6 enfants
      • Génération 5 : Quatre d’entre eux furent forgerons. Les relevés n’étant pas terminés, je ne serais pas surprise de compléter ainsi cette dynastie.

Génération 2 :

Le second fils est Jacques HABRAN * (1684-1768) l’aîné, le vieux, uni à Catherine RODRIN * il est le plus ancien portant une trace dans les actes. Né aux environs de 1684, il décède en 1768 après avoir eu 4 enfants au moins. C’est le recensement de 1762 qui nous dit qu’il est affineur. Son apprentissage n’a pu être fait que par un autre affineur. Il est le fils de Thomas HABRANT * 1 dont on ne sait pas s’il était lui-même forgeron, mais on peut le supposer.

  • Génération 3 : Jacques * (1710-1762) le féron est forgeron, Alexise épouse Laurent GRAVET et le couple donne naissance à des gens du bois, bûcheron, charbonnier dont le métier demande un long apprentissage également. Anne Marie* épouse Jacques OTHELET* et leur fils Jacques devient forgeron, affineur.
    • Génération 4 : les enfants OTHELET- HABRAN au nombre de 8, montrent 2 fils et 1 gendre forgerons. (le reste est à découvrir)

Les générations suivantes nous amènent au-delà de 1830, les forges ont périclité, quelques unions apportent des alliés, mais les hommes se tournent vers la terre pour subvenir à leurs besoins.

Généalogie : HABRAN, OTHELET

La suite du Challenge AZ avec la lettre F comme Fav…

0 comments on “E comme Égrainons les compétences

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :