Branche SERVAIS

Saint Séverin – Calendrier de l’Avent

Jour 23 – Un Saint et un ancêtre – 21 décembre

Saint Séverin

Il fût évêque de Trèves sans que l’on ait plus de renseignement sur sa vie. Trêves ou Trier en allemand est l’évêché dont dépend cette partie du Luxembourg qui en en ce temps là est duché sous le Saint Empire Romain Germanique.

Un ancêtre à reprendre

Celui présenté ci-bas, n’a que 5 occurrences dont un Sosa, qui fut longtemps le plus ancien de ma généalogie et sans doute le plus “oublié” depuis mes débuts, c’est le moment de lui rendre hommage.

Séverin SERVAIS né avant 1710 à Bonnerue, Engreux, duché de Luxembourg et décédé après 1766 à Engreux. Il était sergent, laboureur. Il épousa en premières noces Catherine GOFFINET * et en secondes noces Anne MARTIN *. Voilà toutes les informations que mes recherches antérieures m’ont laissées. Elle datent d’au moins une dizaine d’années, les archives n’étaient pas en ligne et je vis loin des archives réelles. Ils auraient eu 10 enfants, mais plusieurs sont en doublons.

Le lieu de l’action de cet ascendant le plus ancien SERVAIS de cette lignée est à Engreux, duché de Luxembourg, j’ignore encore les professions de certains enfants, d’autres sont connues. Engreux comportait une cour foncière de Haute-Justice.

La première chose à faire sera de vérifier les actes des naissances, mariages et décès de ces personnages qui sont tous mes ancêtres.
Il est possible qu’il existe un autre personnage prénommé Séverin SERVAIS unit à une Marie MARTIN, dont je ne sais s’il est le père ou le frère ou encore un parent de ce Séverin.

Après cette série d’articles et celles du challenge AZ, deux patronymes sautent aux yeux, celui des épouses, GOFFINET et MARTIN que nous avons déjà rencontrés à plusieurs reprises, mais pas dans les mêmes lieux.

Il existerait donc une Marie MARTIN, qui est peut-être l’épouse à moins qu’elle ne soit l’épouse de Michel SERVAIS.

La deuxième chose à faire sera de reconstituer les enfants.

La troisième chose à faire sera de reconstituer la lignée des épouses pour trouver qui sont les parents et de vérifier ainsi s’il y a un lien de parenté avec les GOFFINET et MARTIN des autres articles.

Voilà des détails qui ont leur importance pour la suite.

Le couple Séverin SERVAIS et Catherine GOFFINET aura plusieurs fils,

Jean Gérard SERVAIS * né en 1727, il fut échevin et cultivateur, eut trois épouses, Anne Marie VOZ, fille de la famille VOZ d’Engreux, ils eurent 3 fils, il épousa ensuite Anne Marie DUFOURNY , ils eurent 2 fils au moins et il épousa ensuite Anne Marguerite SEMET, il avait 58 ans et elle 53 ans.

C’est aux archives de l’Etat à Arlon que j’ai trouvé l’acte de ce dernier mariage, le détails de mentions des autres mariages me permis d’avancer dans ces recherches.

Jean Charles Joseph SERVAIS né en 1744, fut greffier puis procureur de la cour foncière d’Engreux, il épousa Marie DUFOY à Mabonpré, Engreux en 1770. Ils auront 8 enfants.

Sur les conseils de l’archiviste d’Arlon et à la remarque qu’ils étaient lettrés, je me suis alors rendue aux archives de Saint-Hubert qui stockaient les documents de l’Ancien Régime et ai découvert les documents des procès qui ont été rendus sous l’égide de Jean Charles. On y trouve également les signatures de Jean Gérard et d’un autre SERVAIS. Ces documents attendent sagement dans mon ordinateur d’être classés depuis, ce fût un moment de chance, car les archives de Saint-Hubert sont fermées depuis et la mise en numérisation n’est pas prête d’être faite à Arlon qui est en travaux depuis.

Je devrais pouvoir dérouler la descendance de Séverin jusqu’à Edgard GUEBELS mon grand-père car cette fois, nous changeons complètement de branche en évoquant la lignée paternelle. Il me semble qu’il faudrait déjà se contenter du premier travail de correction en ce qui concerne, ces deux épouses et ces enfants, car je ne suis pas à l’abri d’une erreur de remplissage de l’arbre. Voilà donc un article qui me donne encore du travail !

Reprendre sa généalogie après toutes ces années de recherches est loin d’être un vain travail, les indices accumulés nous mettent sur les pistes de découvertes nouvelles. C’est un exercice que je vous conseille, dites-moi si vous l’avez-déjà pratiqué?

1 comment on “Saint Séverin – Calendrier de l’Avent

  1. Très intéressante, cette série qui fait le ménage dans les données accumulées. Je la lis chaque jour, dans ma boite mail !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :