Branche GOFFINET Branche MARTIN

Saint Ignace – Calendrier de l’Avent

Jour 22 – Un Saint et un ancêtre – 20 décembre

Saint Ignace

Il s’agit de la fête locale des Églises d’Orient, d’Ignace le Théophore ou Ignace d’Antioche, né en 35 en Syrie.

Un ancêtre

Ignace MARTIN est né en 1733 à Jamoigne, duché de Luxembourg, il était journalier, il y épouse Jeanne FORET en 1758 et décède en l’an IX (1800) à Les Bulles, il est âgé de 67 ans. Ils auront 7 enfants:

L’aînée Marie Joseph MARTIN, née en 1759 épouse Jean PERIGNON, ils auront 4 enfants au moins, je ne connais pas la descendance suivante.

Le second est Jean MARTIN, né en 1763, charron, il épouse Marie Barbe OBY en 1793 à Jamoigne, ils auront au moins un fils Jean Baptiste qui aura lui-même 6 enfants avec son épouse Marie Élisabeth Justine LEPAGE. Un de leur fils François Aloys MARTIN qui fut instituteur à Izel a une descendance connue avec 3 enfants.

La fille cadette Marie Catherine MARTIN née en 1771, épousa André GOFFINET à Jamoigne, fils de Gilles GOFFINET * mon Sosa 414, et de Jeanne ROGIER * Sosa 415 à la 9e génération.
André GOFFINET avait comme première épouse Marie Jeanne MARTIN de Jamoigne, fille de Lambert MARTIN (1744-) et de Jeanne Thérèse FORREST, qui je le suppose dans un premier temps est une cousine de sa deuxième épouse. Ils eurent un fils Jérôme GOFFINET (1791-1813), il épousa Marie Marguerite PROTIN et il eurent eux-mêmes un fils Jérôme GOFFINET (1814-1840).

Sur les 6 enfants qu’il eut avec sa seconde épouse, 4 restèrent au pays et fondèrent des familles et les autres émigrèrent comme tant d’autres familles luxembourgeoises.

L’aînée Jeanne Marie GOFFINET dite “Jane Mary” née en 1797 à Les Bulles épousa André “Andrew” GOFFINET en 1821 son cousin né en 1802 à Jamoigne. Elle avait 24 ans et lui 19, le mariage semble avoir été précipité car le curé indique “qu’il est né d’eux un enfant de sexe masculin inscrit sur le registre de l’état civil de cette dites commune des bulles en date du 9 11 1820 né de la veille et porté sous le prénom d’André et le nom de GOFFFINET lequel ils reconnaissent pour leur fils.”

Le couple eut 10 enfants entre 1820 et 1843, les 8 premiers naquirent à Les Bulles et les deux derniers quelque part dans le comté de Perry aux États-Unis, car le couple émigra après la naissance de leur fille Amélie en 1836. Tous ces enfants et descendants décédèrent aux États-Unis et le couple est fondateur des GOFFINET d’Amérique du Nord.

Le frère de Jeanne Marie, aîné des fils et prénommé Jean GOFFINET né en l’an XI (1803), se marie en 1830 à Les Bulles avec Anne Marie GOFFINET, sa cousine plus éloignée et ils eurent 8 enfants dont 7 sont nés à Les Bulles et le dernier quelque part vers 1844 dans le comté de Perry aux États-Unis.

J’ignore qui des deux couples parti le premier où s’ils partirent ensemble, les informations sont incomplètes et vous sentez poindre en moi, le double de Miss Marple rejointe par la plus moderne et sexy Miss Fisher, prêtes à partir sur le sentier de guerre à la recherche de cette lignée fondatrice du Nouveau-Monde. Des décès sont signalés à Léopold, Perry County, USA. Les recherches ne sont pas toujours simples dans les registres d’Ellis Island, s’ils sont passés par cette arrivée, le recensement des individus sur les navires était à la bonne volonté du personnel de bord. Je me suis déjà heurtée à ces difficultés en recherchant mon ancêtre BERGER et ne l’ai jamais retrouvé. Nous verrons bien et je ne manquerai pas de revenir sur le sujet.

La descendance d’Ignace MARTIN, m’a amenée vers un autre Sosa et voilà une des raisons pour laquelle il ne faut négliger aucune piste. Ces personnages sont liés avec des descendants de mes Sosas et sont donc cousins plus ou moins éloignés, mais alors pourquoi ai-je noté tous les individus ascendants des MARTIN ? J’ai un patronyme MARTIN dans mes Sosas mais quels sont leurs liens ?

Il y a une nouvelle piste à explorer avec la remontée de ces ascendants MARTIN.

Sans vouloir approfondir et suivant les ascendants dans le logiciel, Ignace est l’arrière-petit-fils de Henri MARTIN, (~1630-1660) et Isabeau de Jamoigne. Ils sont mes Sosa multiples à la génération 12, car ils portent 5 numéros dont le 3.208 et 3.209 et nous redescendons vers…Marie Léontine GOFFINET mon arrière-arrière-grand-mère, citée de multiples fois dans cette série.

Victoire, Marie-Léontine, ah décidément toutes ces femmes qui me poussent !

Et puis juste histoire de l’avoir en tête toute la journée, voici : Ignace c’est un petit nom charmant, de Fernandel le chantant dans un film rétro

2 comments on “Saint Ignace – Calendrier de l’Avent

  1. Marguerite Ambroise

    Il y a énormément de réponses pour des GOFFINET dans le comté de Perry sur ancestry.com. Si vous avez envie d’aller plus loin, il y a de quoi faire tout plein de découvertes. Je travaille aussi beaucoup sur des collatéraux partis s’installer aux USA. C’est passionnant car il y a beaucoup d’archives en ligne. Si vous avez besoin d’aide …

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :