Branche ROSSION Les gens de fer les gens de l'eau Les meuniers Noël Sibret Tellin

Bienheureux Urbain – Calendrier de l’Avent

Jour 21 – Un Saint et un ancêtre – 19 décembre

Bienheureux Urbain

Urbain V fut le 200e Pape de 1362 à 1370, il résida en France entre autre à Avignon. Sa vie est relatée de nombreuses fois.

Un ancêtre issu de 4 générations de meuniers

Urbain ROSSION n’a pas de date de naissance, de décès ou autre, par contre il est un descendant d’une longue lignée de ROSSION et nous sommes cousins à un degré que j’ignore. Cette lignée fait partie des gens de l’eau de ma généalogie. Melody avait écrit deux articles de challenge AZ à ce sujet. M comme Meunier de père en fils et N comme Nouer des liens au fils de l’eau

Astuce : Si vous souhaitez lire tous les articles concernant ce patronyme, il suffit de taper ROSSION dans le moteur de recherche du blog et ils s’alignent sous vos yeux.

Pour m’y retrouver plus facilement j’ai voulu noter ici, la génération devant les ascendants et je m’aperçois d’un autre problème, car cette lignée est à mettre à jour impérativement, il manque le lien qui me permet de le relier à mes Sosas, hors je suis certaine de cette parenté. Je vais tout de même lister les ascendants. Les lieux cités sont dans le Luxembourg, Belgique après 1839 ou duché de Luxembourg avant cette date.

Les parents d’Urbain Joseph Ernest ROSSION (1881-1945) et Ernestine Marie Thérèse THOMAS (1882-1959) étaient meuniers au moulin de Wyompont, Luxembourg, Belgique et fût le dernier meunier de Chassepierre. Ils auront 12 enfants entre 1905 et 1909 sans doute, dont Urbain est le dernier. L’un d’eux né en 1911 fut meunier à Chêne.

Issu de Ernest Joseph ROSSION (1857-1900), né à Jodenville et décédé à Bérisménil et de Marie Catherine THINES, il furent meuniers à Marcourt, Râmont, Wardin et Givrouillet, je ne connais pas les raisons de ces changements. Ils eurent 8 enfants entre 1877 et 1892. Nicolas Joseph en 1877, il devint meunier à Vaux-sur-Sûre puis à Bérisménil et leur fils Ernest Joseph cité plus haut.

Issu de Auguste ROSSION (1829-1891), né à Poisson-Moulin, Sibret, duché de Luxembourg, décédé à Ortho, Luxembourg, Belgique, meunier à Vieux-Pont et ensuite Rechrival et cultivateur et Marie Catherine Joseph NELIS. Ils eurent 10 enfants entre 1852 et 1872, Camille Joseph né en 1867 devint meunier à Vieux-Pont, Ortho, Isidor Joseph né en 1872 devint meunier sans que je sache où exactement.

Issu de Jean Bernard ROSSION *(1778-1866) né à Tellin, décédé à Poisson-Moulin, Sibret et Anne Marie Joseph LHOTE * , il a d’abord été maréchal-ferrant avant de s’établir comme meunier à Poisson-Moulin, puis fut cultivateur. Ils eurent 9 enfants.

C’est donc ici que ce situe le lien entre Urbain et Marie Joseph Amélie ROSSION, mon arrière-arrière-grand-mère, en effet Bernard et Anne Marie LHOTE sont ses grands-parents et ils sont donc cousins, selon toute logique, je devrais avoir un lien de parenté dans ma base, ce qui n’est pas le cas. Il manque donc un enfant au moins, ils seraient au moins dix puisque Mathieu Joseph * mon Sosa, est né en 1822 à Poisson-Moulin et fut meunier, lui aussi , il possède les mêmes parents que les autres. Au moment où j’écris ces lignes, je vais pouvoir corriger cette erreur en retrouvant les actes de cette fratrie, grâce aux données en ligne.

Des ascendants maréchaux-ferrants sur 4 générations

Issu de Jean Joseph ROSSION (1745-1825) né à Tellin, maréchal-ferrant et maire de Tellin et de Marie Anne Joseph POUMAS, ils eurent 9 enfants entre 1810 et 1829 dont 4 décèdent en bas-âge. Adrien Joseph né en 1820 devint meunier, peut-être à Poisson-Moulin comme son frère Auguste.

Issu de Émerique ROSSION (1714-1792) né et mort à Tellin, maréchal-ferrant et de Anne Marguerite DESIONNIAUX, ils eurent au moins 3 enfants.

Issu de Pierre Dieudonné ROSSION (1688-1726) né et décédé à Tellin et de Dieudonnée BERNARD, ils eurent 6 enfants au moins dont un seul fils vivant.

Issu de Théobald ROSSILLON (1645-1726) né et décédé à Tellin, maréchal-ferrant et de Jeanne DUCHENOIS, ils eurent 9 enfants au moins.

Issu de Edmond ROSSILLON et de Dieudonnée dame de ROSSILLON. Sans autre information. Notez que le mot dame signifie ici qu’elle était l’épouse de ROSSILLON et c’est inscrit ainsi dans les registres. Ce qui sous-entend que la poursuite de la lignée vers les parents de Dieudonnée est pratiquement perdue.

Nous voilà donc 10 générations au-dessus d’Urbain, il est évident qu’il faut que je travaille cette branche afin de corriger les erreurs des relevés au fils du temps. En fait cela tombe plutôt bien car grâce à l’arbre installé sur généanet, j’ai depuis très peu de temps des contacts avec une descendante de ces ROSSION et je vais pouvoir prendre le temps de compléter les informations qu’elle m’a fourni. Synchronicité.

0 comments on “Bienheureux Urbain – Calendrier de l’Avent

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :