Ces prénoms traditionnels de mes ancêtres d’une région très catholique, sont issus de la Bible.

Les rois mages voyagèrent depuis l’Orient pour apporter les présents à l’enfant, et arrivèrent le jour de l’épiphanie, le 6 janvier. Ils firent un long voyage en suivant une étoile pour rejoindre Bethléem.

« Ils entrèrent dans la maison, trouvèrent l’enfant avec Marie, sa mère, et, se prosternant, il l’adorèrent; puis ouvrant leurs trésors, ils lui offrirent des présents: de l’or, de l’encens et de la myrrhe. » (Matthieu, II;11).

Au moment où ces ancêtres vécurent dans ce coin de terre, les changements politiques territoriaux furent nombreux en cette deuxième moitié du XVIIIème siècle. Ils ne voyagèrent pas comme leur saints patrons, mais certains changèrent plusieurs fois de nationalité pendant leur vie. Cette région est  depuis le 1er octobre 1830, le Luxembourg Belge. Les contemporains de cette période varièrent donc trois fois de nationalité, autrichiens, belges, français sans bouger de leur village.

L’or pour Melchior, symbole de la royauté

Un prénom

Ainsi, lorsque Melchior GILLET naquit à Bernimont, le 18 avril 1773, son village faisait encore partie des Pays-Bas autrichien, sous le règne de Marie-Thérèse d’Autriche et le gouvernorat de Charles-Alexandre de Lorraine.
Après la révolution Brabançonne, il fut un court laps de temps (1790) partie de l’Etat Belgique Unie, qui fut ensuite envahi et annexé par la république française en 1795.

Lorsque Melchior GILLET épousa le 13 décembre 1796, âgé de 23 ans à Namoussart*  (République française)  Marie Joseph OTHO  née le 30 avril 1779, âgée de 17 ans, leur village faisait partie de la République française fraîchement proclamée.

Son père Bernard GILLET né avant 1730, laboureur et charron, était décédé depuis le 22 juin 1790 à Bernimont, sa mère, Marie Jeanne DURNET décédée le 10 juillet 1800 (21 messidor an VIII) à Nolinfaing, Grapfontaine**
Les parents de sa promise étaient Jean OTHO tisserand (ca 1735-1803) et Suzanne Catherine BECHET (1747-1784)

Melchior, laboureur, cultivateur et Marie Joseph eurent une seule fille à notre connaissance.
Marie Françoise GILLET (1806-1868) et elle se maria en 1838 à Longlier avec Henri Joseph BERGÉ. (BERGER) mon sosa 42 dont nous recherchons le père (sosa 84) partis aux Amériques. Il y a beaucoup à dire sur cette branche et elle fera certainement l’objet d’un article.

Un patronyme,
Marie Jeanne MELCHIOR  se maria avant 1766 avec Jean Michel SERVAIS né le 2 décembre 1746 à Engreux*** Mabompré Pays-Bas autrichiens et  décédé le 8 décembre 1811 Engreux, Vellereux, République française  à l’âge de 65 ans, Manouvrier

Gaspard offrit l’encens, hommage à la divinité de Jésus.

Il s’agit ici d’un patronyme, présent à plusieurs reprises dans notre généalogie, comme il en a quelques uns, je choisirais les personnages de la même époque.

Jean Henri GASPARD était laboureur, il décéda avant 1780, très tôt car 7 ans après son mariage, à Engreux, Vellereux,*** Pays-Bas Autrichien.
Il se maria le 7 février 1773, à Engreux, Vellereux, Pays-Bas Autrichien avec Anne Marie CHARNEUX, qui est une cousine née en 1749, à Engreux, Vellereux, Pays-Bas Autrichien. Elle décéda en 1795. Je ne peux vous dire si elle fût belge ou française, ne connaissant pas le mois de son décès. Nous avons en commun, les ancêtres CHARNEUX dont son père Henri CHARNEUX (1718-1778) est notre sosa. Cette branche remonte jusqu’à Jean Henri du CHARNEUX (1593-1662) à Engreux. Endroit magique où se trouve une grande partie des ancêtres paternels.
Les parents de Anne Marie étaient donc Henri CHARNEUX (1718-1778) et Marie DUBANGE (-1767)
Ils eurent 2 enfants Jean Louis GASPARD (ca 1774) et Catherine Joseph GASPARD (ca 1775).

Et Balthazard dont le visage noir était couvert d’une barbe, portait la myrrhe qui servait à l’embaumement. 

Il s’agit encore d’un patronyme, bien que nous retrouvons plusieurs familles portant ce nom, je m’oriente vers la même époque et nous rencontrons:

Marie Marguerite BALTHAZARD, qui se marie avant 1760 avec Henri Joseph GILLET, né avant 1745, les lieux sont inconnus pour le moment. Nous ne connaissons pas les parents d’Henri Joseph GILLET et nous ne pouvons donc confirmer le lien de parenté entre lui et Melchior GILLET, pour le moment.
Ils auront 3 filles nées à Bérisménil, Samrée****, Pays-Bas Autrichien. Elisabeth, Marie Joseph et Marguerite, qui épousera notre Sosa Jean Jacques DUCHENE en 1789, période agitée par la révolution française et Brabançonne.

Histoire: quelques dates pour cette région
Pays-Bas Autrichien – 13 juillet 1713
Etat Belgique Unie -1790
République Française – 1795

Ces villages sont actuellement
* Namoussart, Longlier, Luxembourg, Belgique
** Nolingfaing, Grapfontaine, Staimont, Luxembourg, Belgique
***Engreux, Vellereux, Luxembourg, Belgique
****Bérisménil, Samrée, Luxembourg, Belgique

Si vous êtes peu familier de la façon de citer les lieux en Belgique, Namoussart est le village dépendant de la commune de Longlier, Province du Luxembourg et puis Belgique le pays.

Note: Si j’utilise le nous, ce n’est non point parce que je me prends pour le pape, le roi ou le président, c’est simplement parce que cet article a pu être écrit grâce aux recherches communes avec Melody.

Sources: images http://www.gallica.bnf.fr  les rois mages – Le lac des fées Opéra d’Auber : vingt-deux maquettes de costumes / par Paul Lormier

Généalogie: BALTHAZARD, BERGER, CHARNEUX, DUCHENE, GASPARD, GILLET, 

0 comments on “les rois mages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :