Une petite technique me permet de me souvenir qu’il faut que je continue mes recherches.
Dessinez des hachures sur un arbre peut sembler surprenant, mais en fait c’est de cette manière que je marque le fait qu’il faut que je recherche le maillon manquant. J’ai ainsi dans mon travail, rencontré des homonymes dont je ne parviens pas à trouver l’ancêtre en commun. Cependant tout indique que cet ancêtre pourrait exister. La région, les villages, les personnes qui tourne autour de ce maillon manquant. Melody a pioché dans une quantité incroyable d’actes et elle non plus n’a pas trouvé. A vrai dire, je pense qu’il faut reprendre tout depuis le départ, relire les actes et retrouver un fil conducteur.
Voici donc 4 cas pour lesquels j’ai une forte suspicion de cousinage généalogique, aux zones hachurées car il y a un maillon manquant.
J’ai ainsi, une famille dont un membre porte mon homonyme complet, nous sommes à peu près du même âge, il ont vécu en Afrique, je sais depuis peu qu’ils sont originaires des Ardennes, j’en entends parler depuis des années, ne l’ai jamais rencontrée, mais suis très curieuse de savoir si nous sommes cousines. J’ai failli approcher de la vérité quand celle-ci a fini par dévoiler un vide, un espace hachuré pour marquer une case bloquante.  Cette personne étant vivante, je ne peux dévoiler son nom.
Une deuxième zone hachurée est celle des ascendants de Simone de BEAUVOIR 
source inconnue
Son trisaïeul  Alexis BRASSEUR né en 1775-1841 à Vaux-Chavannes, il était Huissier de Justice.

Or des BRASSEUR à Vaux-Chavannes nous en avons, ainsi que des hommes de justice dans la région.
Françoise BRASSEUR est mon Sosa 83, née en 1695 elle aurait eu 80 ans à la naissance d’Alexis, étant décédée à l’âge 70 ans elle ne l’a pas connu, et nous ne connaissons pas les parents et grands-parents d’Alexis. Le lien s’il existe doit se trouver dans les ascendants de Françoise, mais où ?

Peut-être chez Jean LIBAR LE BRASSEUR SENIOR ? Avec un peu de chance et de ténacité, nous finirons par trouver.
Une troisième zone hachurée est celle de Jacques André GUEBELS dont on peut trouver l’histoire de son émigration ici  On peut dire de lui qu’il est le père d’Alfred, fondateur des familles vigneronnes GUEBELS de la région du Trépail. Plusieurs marques de Champagne porte le nom de cet homme. Jacques André, 1818-1888, serait originaire de Bastogne, mais après avoir épluché une série d’actes, nous n’avons toujours pas trouvé le lien. Donc cette case reste toujours en attente de remplissage.
Et enfin, lors de mon généavoyage 2014, j’ai eu l’occasion de tomber sur une bande-dessinée
La petite reine par Jean Claude SERVAIS publiée aux Editions Casterman
Voici la biographie de Jean ClaudeServais et une interview 

Comme il y a des SERVAIS dans notre arbre et dans la même région, je me suis interrogée sur ses origines et j’avoue avoir laissé cela en suspension, il y a donc matière à recherches.
Le hasard nous fait découvrir de nouvelles informations tous les jours.
Et vous avez-vous aussi des zones hachurées dans vos documents ?
Brigitte

3 comments on “H comme Hachurée

  1. Je suis content de voir que la généalogie peut mener à la bande dessinée 🙂 Servais est un bon auteur et un bon dessinateur. Il est surtout connu pour avoir créé dans les années 80 les histoires de \ »Tendre Violette\ » (éditées chez Casterman). Ses aventures se situent à la campagne (peut-être les Ardennes, je ne me souviens plus) au début du XXe siècle. Le sujet (la vie d'une jeune femme libre à la campagne), l'époque, le traitement (de courtes nouvelles bout à bout, centrées sur un personnage mis en valeur) en font des BD qui ne peuvent que plaire à ceux qui aiment la généalogie.

    J'aime

  2. Si vous avez l'occasion, un parcours interactif est mis en place à Florenville sur Servais, il commence a l'office du tourisme juste derrière l'église et son beffroi… j'ai vu quelques panneaux mais n'ai pas encore eu l'occasion de le faire… =DMelody

    J'aime

  3. J'aime beaucoup la Bd et été enchantée par les dessins de JC SERVAIS; L'émotion la plus vive a été de retrouvé un coin de mon enfance, qui ressemblait à un coin de paradis dans l'une de ces BD! Merci pour le commentaire. Brigitte

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :